La solución a la crisis financiera está en… ¡la banca islámica!


La solución a la crisis financiera está en: ¡la banca islámica

Brindemos porque tenemos por fin la solución a nuestras angustias capitalistas…

¡Anda!, han dicho mi gato, mi amigo, mi vecina, el novio de la hija de mi vecina, la vecina que no me saluda, mis enemigos y todos los graciencs que estamos de festejos populares

Me río porque un mañana prometedor nos aguarda.

Otro modo de decir: los judíos nos han joío…

En el diario argelino (fundado por los resistentes durante la lucha contra Francia por la independencia, ahí es nada). Os lo copio en versión original, que sé que a este blog solo se acerca gente culta.

L’économie islamique est la solution idoine à la crise financière mondiale, a affirmé hier, à Alger l’économiste Bachir Messitfa. “Après l’échec du socialisme et du capitalisme, les pays musulmans devaient proposer au Monde une troisième solution, à savoir l’économie islamique pour faire face à la crise financière mondiale”, a affirmé M. Messitfa lors d’une conférence scientifique sur “le rôle de la Zakat dans la création de la richesse et la lutte contre la pauvreté à la lumière de la crise financière”, initiée par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs dans le cadre d’une série de conférence éducatives et scientifiques au profit des Imams et mourchidates de la wilaya d’Alger. Les usures imposées par les banques capitalistes ont causé la perte de plus de 150.000 emplois suite à la crise des “subprime” aux Etats Unis qui a dégénéré en crise mondiale. “Les bourses mondiales n’autorisaient pas l’échange de chèques émis par des banques islamiques, mais après avoir examiné le fonctionnement de ces dernières, elles ont fini par accepter les chèques en tant qu’outil”, a précisé M. Messitfa. En Islam, “les banques doivent relever de l’Etat, lequel pourrait engager d’importants projets d’investissement à l’image des investissements dans le domaine de l’agriculture et de la pêche (…) alors que les banques privées ne peuvent prendre ce risque”, a-t-il ajouté. Il a rappelé, dans ce contexte, que pour la création d’une banque islamique, les épargnants doivent faire des dépôts n’excédant pas le montant du capital de la banque sinon la banque risque de faire faillite. “Nous sommes à la veille d’une récession et il est de notre devoir, en tant que musulmans, de faire connaître la solution islamique pour le règlement de la crise financière mondiale”.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s